Date

7 avril 2022

Que faire si je ne peux pas payer mon hypothèque?

Des paiements hypothécaires plus élevés? Ce n’est pas une raison de paniquer. Trouvez une série de bons conseils ici.

Partager
Facebook Twitter LinkedIn Whatsapp

Que faire si je ne peux pas payer mon hypothèque?

Une femme concernée par ses finances

Beaucoup de propriétaires s’inquiètent au sujet de l’inflation et des répercussions de l’augmentation des taux d’intérêt sur leur budget familial. Les prévisions économiques sont particulièrement inquiétantes pour les propriétaires qui vivent d’une paie à l’autre et qui s’inquiètent déjà de ne pas être capables de régler leurs paiements hypothécaires.

L’inflation met de la pression sur tous et sur tout, des factures d’électricité aux pizzas congelées, mais il y a lieu d’être optimiste. Lisez la suite pour découvrir vos options, qui vont du remaniement de votre budget à la restructuration de vos dettes.

Préparez-vous à une augmentation de vos paiements hypothécaires avant que cela devienne difficile 

Peu importe ce que vous faites, ce sera mieux que de ne rien faire. Ces quatre étapes vous aideront à partir du bon pied.  

Étape 1 : Sachez comment votre dette hypothécaire fonctionne 

Une hypothèque est un prêt accordé pour l’achat d’une propriété. Chaque mois, vous faites un paiement qui inclut une partie de votre capital (la quantité que vous avez empruntée) et l’intérêt.  Avec un prêt hypothécaire à taux fixe, les paiements mensuels de l’emprunteur peuvent varier en fonction des taux d’intérêt. Au début, un tel prêt coûte habituellement moins cher qu’un prêt à taux fixe, mais cela peut changer.

Les taux d’intérêt devraient augmenter de 2,5 % au cours des trois prochaines années, ce qui aurait pour effet de faire passer les paiements mensuels d’un prêt hypothécaire à taux variable de 350 000 $ de 1 850 $ par mois à 2 350 $ par mois. 

De nombreux propriétaires ayant des hypothèques à taux variable subiront progressivement cette augmentation. Par contre, ceux ayant des hypothèques à taux fixe ne la subiront qu’au moment du renouvellement. 

Quel est le risque d’avoir un prêt à équité négative ou des fonds propres négatifs?

Un risque associé à la bulle immobilière canadienne est la possibilité que les prix des maisons diminuent et que des propriétaires se retrouvent avec une équité ou une valeur nette négative. La valeur nette est la valeur de la propriété que vous possédez moins votre dette hypothécaire. Votre valeur nette est négative si le montant de l’hypothèque est supérieur à la valeur de la propriété. Cela peut créer un problème pour le propriétaire, tout particulièrement s’il essaie de refinancer la propriété ou s’il veut la vendre, car il doit combler un déficit. 

Qu’est-ce qui se passe si vous arrêtez de payer votre hypothèque?

Vous devriez éviter à tout prix tout défaut de paiement de votre hypothèque. Les conséquences peuvent être très graves et votre maison pourrait être saisie par le prêteur. Vous pouvez être victime d’une saisie ou d’un pouvoir de vente. Au Canada, un pouvoir de vente est plus courant qu’une saisie, car le prêteur peut vendre la propriété et recouvrer un déficit éventuel. Inversement, tout montant restant après la vente de la propriété est retourné au propriétaire. 

Étape 2 : Mettez votre budget à l’épreuve 

C’est une bonne idée de déterminer ce que sera votre paiement hypothécaire en cas d’augmentation des taux hypothécaires et d’ajuster votre budget en conséquence. C’est aussi une très bonne idée de mettre à l’épreuve votre budget en supposant que les taux d’intérêt ont déjà augmenté de 2 %. Quels seraient vos paiements si les taux d’intérêt augmentent de 2 %? Vous pouvez le déterminer en utilisant la calculatrice hypothécaire du gouvernement canadien.  

Étape 3 : Examinez comment vous remboursez vos dettes à intérêt élevé 

Essayez toujours de réduire vos dettes à taux d’intérêt élevé. Si vous avez une dette de carte de crédit de 25 000 $ avec un taux d’intérêt de 21 % vous coûtant 5 250 $ et une ligne de crédit de 50 000 $ à 8 % vous coûtant 4 000 $, il est logique de réaffecter les montants des paiements pour rembourser plus rapidement la dette de carte de crédit. N’hésitez pas à faire seulement les paiements minimums de vos dettes à faible taux. À long terme, vous pouvez vous permettre de conserver ces prêts pendant plus longtemps.

Étape 4 : Réévaluez votre budget mensuel variable 

Les trois premières étapes étaient relativement faciles. Celle-ci est la plus dure, mais continuez sur votre lancée. 

Tout dans votre budget mensuel, à l’exception du service de votre hypothèque et de votre dette, a un coût variable. 

Par exemple, vous n’avez pas à ajouter à votre garde-robe. Vous pouvez acheter vos aliments dans un magasin différent. Vous pouvez inscrire vos enfants à un programme d’été meilleur marché. Dans la mesure du possible, vous pouvez faire des économies sur l’essence en prenant votre vélo au lieu de conduire.

Certaines dépenses sont fixes et ne peuvent donc pas être éliminées, ce qui est normal. Vous devez apprendre à être particulièrement sage au sujet de ce que vous ne voulez pas éliminer, et certaines décisions seront difficiles à prendre. Mais si le résultat est un moyen d’avoir des rentrées d’argent plus élevées et des sorties plus faibles, tout est pour le mieux. 

J’ai essayé tout ça, mais ça ne marche pas. Que devrais-je faire?

Parfois, vous ne serez pas capable de solutionner vos problèmes de votre propre chef. Vous aurez besoin de demander de l’aide. Si vous avez du retard dans le remboursement de votre dette hypothécaire, examinez les trois options suivantes. 

Demandez un report de paiement 

Une solution à court terme consiste à parler avec votre prêteur, lui expliquer votre situation et lui demander un report de paiement hypothécaire à court terme. Il s’agit d’un accord que vous passez avec votre prêteur hypothécaire pour arrêter les paiements pendant une période de temps donnée. Cela devrait vous permettre de respirer un peu pendant que vous vous occupez de reformuler votre budget ou d’augmenter vos revenus avec par exemple un second emploi. Vous devrez rembourser les paiements manquants, mais après que l’inflation se sera un peu maintenue et que vous vous serez habituée à vos nouvelles habitudes de consommation. 

Renégociez votre dette hypothécaire 

Une autre solution serait de renégocier ou restructurer votre hypothèque avec une période d’amortissement plus longue de sorte à réduire vos paiements mensuels. Si vous avez un amortissement de 20 ans, le prêteur acceptera peut-être de restructurer votre hypothèque pour vous offrir un amortissement de 25 ans dans lequel seront inclus tous les arriérés. 

Et si je vendais ma maison?

Suivant la valeur nette actuelle de votre maison, cela pourrait être une bonne solution. Si la valeur nette de votre maison est positive, vous voudrez peut-être conserver le profit avant que votre prêteur intervienne. Si vous avez une valeur nette négative ou positive, parlez à un syndic autorisé en insolvabilité, qui peut vous aider à restructurer votre dette grâce à une proposition de consommateur ou une faillite. 

Déposez une proposition de consommateur pour conserver votre domicile 

Une autre solution à envisager est d’analyser la totalité de votre dette et de trouver des moyens pour la réduire afin que vous puissiez être capable de faire vos paiements hypothécaires. Un syndic peut vous donner des conseils importants pour réduire votre dette, et c’est le seul spécialiste des créances qui peut renégocier votre dette non garantie en vous aidant à déposer une proposition de consommateur. Une proposition de consommateur offre une renégociation de votre dette, soit une réduction de vos dettes non garanties, allant jusqu’à 80 %, et vous permet de conserver vos actifs. 

Le patrimoine représenté par une propriété est incontestable et profitable à long terme. Prendre des décisions financières stratégiques à une époque peu orthodoxe comme la nôtre, tout en travaillant avec des professionnels qui connaissent toutes les ficelles, vous mettra sur la bonne voie, et vous serez capable de rembourser votre hypothèque et de conserver votre maison. 

Êtes-vous intéressé à en savoir davantage sur la gestion de vos dettes afin de pouvoir être capable de conserver votre hypothèque et votre maison? Parlez dès maintenant à un syndic autorisé en insolvabilité. 

Prenez un rendez-vous gratuit avec un membre de notre équipe

Date

7 avril 2022

Que faire si je ne peux pas payer mon hypothèque?

Des paiements hypothécaires plus élevés? Ce n’est pas une raison de paniquer. Trouvez une série de bons conseils ici.

Partager
Facebook Twitter LinkedIn Whatsapp