Date

6 janvier 2022

4 conseils pour dresser un budget de pigiste

Votre revenu fluctue-t-il d’un mois à l’autre? Voici 4 conseils pour faciliter les fins de mois en créant votre budget de pigiste.

Partager
Facebook Twitter LinkedIn Whatsapp

4 conseils pour dresser un budget de pigiste

Un travailleur à la pige

Même quand tout va bien, maintenir sa santé affective et financière peut être difficile quand on travaille dans une économie à la pige. Le revenu ainsi que le budget des pigistes, travailleurs autonomes ou entrepreneurs peuvent fluctuer d’un mois à l’autre. Ainsi, dresser un budget de pigiste est plus ardu et le risque de s’endetter augmente.   

La crise financière qui a marqué le début de la pandémie a plongé les Canadiens dans un océan de défis. Certains secteurs ont eu davantage de défis à relever. Le gouvernement a beau accorder aux pigistes Canadiens des prestations d’assurance-emploi, les fermetures et l’économie imprévisible ont mis de nombreux travailleurs autonomes dans l’embarras pour boucler leurs fins de mois.  

Par contre, comme de nombreuses entreprises ont fonctionné en mode virtuel pendant l’année, la possibilité de travailler à contrat ou de distancer les employés pourrait être plus acceptable et plus plausible pour les employeurs qui ne considéraient auparavant que la structure exclusive du bureau pour les employés. Bien des gens se tournent vers l’économie de pige quand l’argent manque ou que les emplois sont rares. L’emploi parallèle ou le contrat de courte échéance offre un moyen au ménage de composer avec l’augmentation du coût de la vie et de couvrir les dépenses quand on ne peut plus compter sur l’emploi traditionnel.   

4 conseils pour dresser un budget de pigiste   

On peut prendre des mesures pour avoir l’esprit plus tranquille et éviter les dettes quand on est pigiste ou travailleur à contrat. La première et la plus importante? Le budget. Voici quelques stratégies pour vous aider à gérer votre argent quand votre revenu est imprévisible :   

1. Déterminez la moyenne de vos dépenses et de votre revenu.

La première étape consiste à déterminer chaque mois votre revenu et vos dépenses. Quand le revenu fluctue, ça peut être difficile à faire. Commencez par tenir compte de vos dépenses et de votre revenu pendant trois à six mois. Pour vous assurer de payer vos dettes et d’économiser tous les mois, traitez aussi ces objectifs comme des dépenses. 

Une fois le calcul de vos dépenses terminé, divisez ce montant par le nombre de mois que vous avez examinés. Par exemple, si trois mois de dépenses donnent 15 000 $, la moyenne de vos dépenses serait de 5000 $ (soit 15 000 divisé par trois).   

2. Payez-vous un salaire. 

Peu importe votre méthode de budgéter, il est important que le solde de votre budget soit équilibré à la fin du mois. Bref, vos dépenses n’excèdent pas votre budget et le solde de votre budget est de zéro. Une façon de composer avec un revenu variable consiste à ouvrir trois comptes bancaires : un pour votre revenu, un pour vos dépenses et un pour votre épargne coussin. Déposez toutes vos sources de revenu dans votre compte de revenu. Votre « salaire » sera égal à la moyenne de vos dépenses mensuelles telles que calculées plus haut. Tous les mois, transférez votre « salaire » du compte de revenu au compte de dépenses. Quand votre revenu excède les 5000 $, transférez les fonds supplémentaires dans votre compte d’épargne coussin. Dans les mois de vache maigre, à savoir quand vous gagnez moins de 5000 $, vous pouvez retirer de l’argent de votre compte d’épargne coussin pour augmenter votre « salaire » à 5000 $.   

3. Un budget de pigiste doit inclure des fonds pour l’impôt.

Quand on fait partie d’une économie de pige, il est tentant de considérer le chèque de paye tout entier comme du revenu disponible, surtout si la pandémie a été synonyme de mois plus maigres et de moins de possibilités d’emploi. Le fait d’avoir mis de l’argent de côté va non seulement vous permettre de payer vos impôts à temps mais aussi d’éviter une dette d’impôt inutile. Vous pourriez avoir envie de ne pas payer vos impôts quand votre revenu est réduit, mais si vous les payez vous allez vous en féliciter plus tard. 

 4. Évitez de compter sur l’endettement. 

Pour éviter de toujours avoir l’impression de traîner de la patte, respectez votre budget et dites non aux dettes. Quand les offres d’emploi sont abondantes et que votre revenu est élevé, songez à mettre davantage d’argent à rembourser vos dettes si vous le pouvez. Vous libérer d’une dette onéreuse de carte de crédit ou de prêt automobile vous permettra éventuellement de vous consacrer à économiser pour le court et le long terme. Si rembourser vos dettes rend les fins de mois plus difficiles, utilisez notre calculateur d’options de remboursement pour comparer les solutions à l’endettement ou parlez à un syndic autorisé en insolvabilité

Enfin, n’oubliez pas ceci : en plus de dresser un budget de pigiste, il est important de faire une évaluation de vos finances deux fois par année pour connaître votre santé financière et vous aider à planifier.   

Vos dettes rendent vos fins de mois plus difficiles à cause d’un revenu variable? Parlez gratuitement à un syndic autorisé en insolvabilité dès aujourd’hui.

Explorez vos options de redressement financier

Date

6 janvier 2022

4 conseils pour dresser un budget de pigiste

Votre revenu fluctue-t-il d’un mois à l’autre? Voici 4 conseils pour faciliter les fins de mois en créant votre budget de pigiste.

Partager
Facebook Twitter LinkedIn Whatsapp