Date

18 octobre 2021

4 étapes pour survivre à la crise financière durant la quatrième vague

La crise financière de la COVID-19 intensifie les disparités économiques. Voici 5 conseils pour améliorer vos finances.

Partager
Facebook Twitter LinkedIn

4 étapes pour survivre à la crise financière durant la quatrième vague

4 étapes pour survivre à la crise financière

La pandémie a eu des répercussions sur votre santé financière? À ce stade dans la crise, il n’est pas difficile de s’apercevoir des difficultés liées à l’inflation qui rajoutent aux problèmes d’accessibilité financière pour un grand nombre de Canadiens. Et de nombreux ménages ne savent pas quoi faire pour améliorer leur situation. 

Selon le récent Indice d’accessibilité de BDO, 35 pour cent des Canadiens sont en pire posture financière à cause de la COVID-19 et 43 % ont davantage de dettes, soit une augmentation de quatre pour cent par rapport à l’an dernier.

Pire encore, la quatrième vague de la pandémie coïncide avec une réalité nouvelle, plus complexe. En effet, avec la réouverture des bureaux, des écoles et des entreprises, les obligations financières et les dépenses des ménages vont probablement augmenter. L’accessibilité pourrait constituer un défi encore plus important au cours des prochains mois. 

Vous avez des ennuis financiers? Nous aimerions vous offrir des stratégies claires et simples pour vous aider à avancer. Peu importe ce que vous vivez, des options sont toujours à votre disposition et des professionnels de l’endettement sont là pour vous aider. 

À quoi ressemblent les défis d’accessibilité financière des Canadiens?

Commençons par écouter ce que disent les Canadiens au sujet de leurs défis d’accessibilité financière.  

  • L’augmentation du coût de la vie a des répercussions

Au cours des six derniers mois, l’inflation a beaucoup fait jaser. Pas surprenant que les Canadiens dépensent davantage pour les biens essentiels comme le logement, la nourriture et l’essence. Hélas, l’augmentation du coût de la vie contribue aussi à des niveaux d’endettement plus élevés. Parmi les gens dont le niveau d’endettement est plus élevé, 70 pour cent disent l’attribuer à l’augmentation du coût de la vie.  

  • Un fardeau de dettes plus gros est plus stressant

Les Canadiens ne sont pas tous en train d’augmenter leurs dettes. Par contre, un grand nombre le sont. À cause de la COVID-19, quatre personnes sur dix ont ajouté à leurs dettes — cartes de crédit, marges de crédit, prêts personnels, etc. Et parmi elles, un quart ont contracté au moins un nouveau type de dette.  

  • L’absence d’économies affecte la sécurité financière

L’augmentation de l’endettement révèle que de nombreux Canadiens ne gagnent pas assez d’argent pour couvrir leurs dépenses. Ainsi, près de la moitié, soit 47 %, vivent au rythme des chèques de paye. C’est pourquoi tant de gens, soit 42 %, économisent moins ou alors pas du tout. 

 Comment survivre à la crise d’accessibilité financière?

Allez-y un pas à la fois et gardez les choses à leur plus simple expression. Composer avec des difficultés financières peut être accablant, mais si vous comprenez bien ce que vous devez faire, chaque étape va augmenter votre confiance, soulager votre stress et vous donner une base sur laquelle bâtir. 

Voici 4 étapes simples pour relever vos défis financiers :  

1. Déterminez si vous êtes en déficit financier

Une foule de gens ont du mal à tenir un budget ou ne savent même pas par où commencer. Il y a plusieurs façons de commencer un budget. Mais la plus importante est de déterminer si vous avez un déficit ou un surplus. Vous dépensez plus que ce que vous gagnez? Commencez par suivre toutes vos dépenses et tous vos achats mensuels. Vos dépenses sont plus élevées que vos revenus? Agissez dès maintenant. 

2. Réduisez vos dépenses non essentielles et pensez plus petit 

La prochaine étape consiste à réduire vos dépenses non essentielles. Ça peut sembler très difficile, surtout avec la reprise de l’économie et le retour des activités sociales dispendieuses. Considérez votre budget comme un plan de dépenses. Ça ne veut pas dire que vous devez éliminer tout ce qui vous fait plaisir. Mais choisissez avec minutie vos dépenses facultatives.  

Vous êtes toujours loin de réduire votre déficit? Songez à réduire vos dépenses nécessaires ou à vendre quelques-uns de vos biens. À partir des factures de téléphone jusqu’au loyer, de nombreuses dépenses peuvent être réduites ou éliminées si vous êtes en mauvaise posture financière. Penser plus petit veut dire de réévaluer ce que vous considérez comme dépenses « essentielles ». En faisant quelques sacrifices, vous faites passer votre santé financière avant d’autres commodités ou préférences, comme vivre en solo ou posséder deux véhicules.  

3. Explorez vos options en matière de redressement financier

Les dettes peuvent alourdir considérablement votre budget mensuel. L’exploration de vos options en matière de redressement financier devrai aussi faire partie de votre processus de réduction. Avoir moins de dettes peut réduire votre déficit et vous aider à vous sortir du rouge. Votre première étape? Calculer votre ratio dette-revenu. 

Vous payez trop d’intérêt? Les stratégies pour réduire vos frais d’intérêt, comme le prêt de consolidation de dettes, peuvent être un grand pas en avant pour les personnes admissibles aux prêts bancaires à des taux d’intérêt peu élevés. 

Votre situation d’endettement est plus complexe? Parlez dès que possible à un syndic autorisé en insolvabilité. Cette personne peut vous expliquer sans frais toutes les options disponibles, sans aucune obligation de votre part. Vous pourriez être admissible à une proposition de consommateur qui pourrait réduire de jusqu’à 80 pour cent votre fardeau d’endettement.  

4. Commencez à économiser car chaque petit geste compte

Le but ultime de votre budget est de vous faire passer d’un déficit à un surplus. Bref, faites tout ce que vous pouvez pour réduire vos dépenses afin de commencer à économiser. 

Économiser favorise la tranquillité d’esprit, augmente vos options et améliore votre qualité de vie. Tous vos efforts de budgétisation doivent viser ce cap. Si la COVID-19 nous a appris quelque chose, c’est bien de toujours avoir un fonds d’urgence ou des économies dans lesquelles puiser quand l’imprévu arrive. Selon l’Indice d’accessibilité de BDO, la plupart des gens, soit 60 %, vont économiser au cours de la prochaine année pour bâtir un fonds d’urgence ou avoir un bas de laine. 

N’oubliez pas qu’il s’agit de développer l’habitude d’économiser plutôt que de considérer le montant en dollars. Fixez des objectifs croissants à partir de votre situation financière. Ces petits gestes deviendront non seulement accrocheurs, mais établiront aussi une saine habitude pour votre santé financière.  

Vous ne savez pas trop comment régler vos problèmes financiers? Réservez une consultation gratuite et sans obligation avec un syndic autorisé en insolvabilité pour découvrir vos options. Vous comptez bien plus que vos dettes. 

Explorez vos options de redressement financier

Date

18 octobre 2021

4 étapes pour survivre à la crise financière durant la quatrième vague

La crise financière de la COVID-19 intensifie les disparités économiques. Voici 5 conseils pour améliorer vos finances.

Partager
Facebook - mobile Twitter - mobile Instagram - mobile YouTube - mobile LinkedIn - mobile