Qu’est-ce qui se passe avant, pendant et après une faillite ?

À l’heure actuelle, nous ne pouvons qu’entrevoir les vraies conséquences économiques de la COVID-19. Beaucoup de gens continuent de recevoir l’aide financière du gouvernement et de leurs institutions financières. C’est pourquoi les dossiers en insolvabilité ont chuté entre mars et août. Mais ces programmes vont bientôt tirer à leur fin. La réalité est que beaucoup de personnes vont devoir faire face à des difficultés financières. La déclaration de faillite sera l’une des solutions auxquelles on pourra recourir pour remédier à un problème d’endettement.

Vous avez certainement entendu parler de la faillite, mais elle demeure une solution à l’endettement souvent mal comprise, soit un processus compliqué aux connotations négatives. Mais les stéréotypes qui entourent la faillite ne font rien pour aider la personne qui a réellement besoin d’aide. En effet, la peur et la honte associées à la faillite peuvent encourager quelqu’un à négliger un problème de dettes et à retarder sa demande de l’aide.

Pour surmonter l’intimidation qui accompagne trop souvent une difficulté financière, il suffit de bien vous renseigner sur les solutions qui s’offrent à vous. La faillite est une option parmi plusieurs. Voici une explication de ce qui se passe avant, durant et après.

Qu’est-ce qui se passe avant la faillite ?

La déclaration de faillite est une décision importante à laquelle il faut réfléchir soigneusement, à l’aide d’un syndic autorisé en insolvabilité. Pour le dire simplement, la faillite est une manière de vous libérer des dettes que vous n’êtes plus en mesure de rembourser. Plusieurs étapes mènent à cette décision.

Si vous envisagez la faillite, vous avez nécessairement des dettes qui sont devenues trop difficiles à gérer. C’est de plus en plus difficile de rencontrer vos obligations financières. En conséquence, il y a de fortes chances que vous ayez des paiements en défaut. Les agents de recouvrement, eux, commencent à vous mettre de la pression pour payer. C’est une situation très stressante.

Si vous êtes dans pareille situation, vous devriez vous faire conseiller. Un syndic vous expliquera que la faillite n’est pas la seule solution à un problème d’endettement. Si le prêt de consolidation ou la proposition de consommateur ne sont pas appropriés, le syndic peut vous aider à faire une déclaration de faillite, et ce, à la suite d’une consultation qui vous est offerte gratuitement.

Qu’est-ce qui se passe pendant la faillite ?

Si vous décidez de déclarer faillite, c’est votre syndic qui, dorénavant, vous représentera devant vos créanciers. Une suspension des procédures est automatiquement ordonnée et vous serez ainsi protégé contre les saisies de salaire, les poursuites et le harcèlement de vos créanciers.

On se demande souvent si la faillite se traduit par la saisie des biens. Est-ce que je vais perdre ma maison ou ma voiture en déclarant faillite ?

Lors d’une faillite, il se peut que vos biens saisissables soient liquidés. Sachez, cependant, que plusieurs biens ne le sont pas et que, plus souvent qu’autrement, vous pouvez même garder votre maison et votre voiture.

La durée d’une faillite est généralement de neuf mois. Durant le processus, vous faîtes des paiements mensuels à votre syndic qui distribue les montants collectés à vos créanciers. Vous serez guidé avant, pendant et après votre déclaration de faillite. Vous suivrez, avec un conseiller, au moins deux séances de consultation qui vous donneront les outils pour mieux gérer votre santé financière.

Qu’est-ce qui se passe après la faillite ?

Quand votre faillite est terminée, vous êtes libéré de vos dettes. Vous n’aurez plus à effectuer les paiements mensuels auprès de votre syndic et vous pouvez entièrement consacrer vos efforts à planifier pour l’avenir.

Le syndic vous aura également préparé aux conséquences de votre faillite. Celle-ci a un effet négatif sur votre cote de crédit. Vous allez vous retrouver avec une cote R-9, qui est la cote de crédit la plus basse, pendant les six années suivant votre libération.

Cela dit, une mauvaise cote de crédit ne vous empêche pas de la rebâtir, ni d’améliorer votre santé financière. Une faillite libère des ressources significatives et permettent aux gens d’économiser pour l’avenir. Face à ces objectifs, les effets d’une mauvaise cote de crédit sont certainement sérieux, mais d’une moindre importance pour vos finances à long terme.

Déclarer faillite n’est pas une décision facile, mais c’est probablement moins intimidant que vous ne le pensez. Au final, la faillite vous met dans une meilleure position pour satisfaire vos besoins immédiats. Grâce à ce nouveau départ, vous n’êtes plus orienté vers le passé de vos dettes, mais vers les possibilités d’un avenir bien plus libre.

Avez-vous de la misère à gérer vos dettes pendant ces temps incertains ? Vous pouvez en apprendre plus sur les solutions à l’endettement en vous joignant à nous sur Twitter et Facebook.