Votre budget est-il cool pour l’été ?

Avez-vous pris le temps de prévoir vos dépenses d’été ? Après un long et rude hiver, nous ressentons tous la fièvre de bien remplir la saison estivale de nouveaux projets et escapades. Mais notre enthousiasme peut facilement prendre le dessus sur nos moyens. C’est également le moment de l’année où le FOMO est à son comble.

Un été bien réussi doit-il signifier un accroissement de dépenses ? Selon un récent sondage, l’été s’avère être la deuxième saison la plus chère de l’année. Ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Quand l’école est finie, les responsabilités de garde d’enfants pèsent sur les budgets familiaux. De plus, les parents ont envie de profiter de la période pour organiser des vacances en famille.

Mais il y a plus. L’été apporte une certaine légèreté à nos états d’âme, ce qui peut nous rendre à la fois plus insouciant et moins économe. Nous comprenons parfaitement. Plus de la moitié des Canadiens avouent qu’ils sont plus dépensiers durant les mois d’été. C’est pourquoi nous avons récemment fait un sondage Twitter pour mieux comprendre la nature de ces dépenses typiquement estivales. Voici les résultats.

C’est un exercice utile de catégoriser vos dépenses d’été. Si vous dépensez trop en un endroit, vous pouvez lésiner dans un autre. Vous pouvez également privilégier les activités qui vous apportent le plus de joie et de valeur. Au fond, c’est une question d’équilibre. Si vous réussissez à profiter de la vie tout en vivant selon vos moyens, vous serez plus à même de garder cette légèreté de l’été tout au long de l’année. Il n’y a rien de plus cool que ça.

Sur ce point, voici quelques idées à retenir durant les prochains mois.

Ajoutez les vacances chez soi à votre arsenal budgétaire

Quand on y pense, l’été devrait être la saison la moins chère pour prendre du plaisir. La plupart des activités peuvent se faire gratuitement et vous n’avez pas à voyager très loin pour profiter du beau temps. D’où la montée en popularité des vacances chez soi.

Certes, partir en vacances, c’est souvent le fun. Le fait de changer d’air peut facilement vous libérer de vos responsabilités quotidiennes et vous mettre en mode vacances. Mais il y a un coût qui est souvent payé à crédit. Il ne faut pas oublier non plus le stress de voyager pendant la période la plus chère et la plus chargée de l’année.

Passer des vacances chez soi vous demande de faire votre touriste chez vous. Cela prend quelques efforts de planification. Vous pouvez trouver de bons conseils ici. Toute l’astuce consiste à mettre de la variété au programme : de la détente (vous méritez de vous prélasser un peu), du fun (faites ce que vous aimez) et de la découverte (essayer quelque chose de nouveau).

La danse des concessions entre moyens, désirs et besoins

L’art de vivre agréablement selon ses moyens est fondé sur le compromis. Vos désirs, d’un côté, et vos moyens, de l’autre, devraient se rencontrer à mi-chemin. Toute relation saine est faite de concessions mutuelles.

Par exemple, si vous avez envie de passer des soirées romantiques sur la terrasse d’un bistro chic, organisez à la place un pique-nique à une fraction du prix. Au lieu d’emmener toute la famille au restaurant, un tour à la glacerie est un plaisir qui ne coûte pas les yeux de la tête. Ainsi, vous pouvez planifier des activités amusantes tout en évitant les sentiments de culpabilité qui accompagnent la surdépense.

L’art du compromis peut s’appliquer à toutes sortes de décisions de dépense. Est-ce que le beau temps vous incite à faire de nouvelles emplettes, comme des meubles de terrasse ou un nouvel ensemble d’été ? Regardez du côté des magasins d’occasion. La joie de la trouvaille est plus gratifiante et écologique que d’acheter des choses neuves qui, très probablement, finiront un jour par être remplacées.

Les voyages à plusieurs est une astuce des experts

Plus on est de fous, plus on rit? L’adage s’applique en effet aux voyages. Voyager à plusieurs peut être une excellente manière de consolider de bons moments en famille ou entre amis avec vos vacances. C’est aussi beaucoup moins cher. Louer un chalet à huit personnes au lieu de quatre, par exemple, réduira le prix du voyage considérablement. Vous pouvez également partager le prix et la préparation de la nourriture.

Comme c’est le cas avec toute forme de voyage, il faut planifier à l’avance et essayer d’apprendre des erreurs des autres. Voyager avec sa famille ou ses amis, s’ils ne partagent pas les mêmes intérêts ou sensibilités, peut aboutir à des ennuis et frustrations. Visez l’harmonie en voyageant avec des personnes que vous connaissez bien et qui s’intéressent aux mêmes choses que vous.

Voici un petit texte qui parle des « dix commandements » à observer si vous organisez un voyage à plusieurs.

Automatisez les paiements et faites l’avalanche des dettes

Le temps file quand on s’amuse. Cela peut vous pousser à oublier de faire les choses qui vous inspirent ennui, comme le paiement de factures. Mais ce serait dommage de ponctuer la fin de vos vacances avec la réalisation qu’une pile de factures impayées vous attend dès votre retour. Faites-vous un service : automatiser vos paiements et vos cotisations d’épargne avant de partir. Vous pourrez ainsi retenir plus de cette euphorie estivale à longueur d’année.

Une autre excellente idée est de penser à votre stratégie de remboursement de dette. Si le coût des intérêts vous inquiète le plus, essayez la méthode de l’avalanche. Continuez à vous acquitter des paiements minimums sur toutes vos dettes, mais répartissez plus de fonds à celle qui a le taux d’intérêt le plus élevé, comme les cartes de crédit. Une fois que vous aurez rembourser celles-ci, passez ensuite au deuxième type de dette le plus cher, et ainsi de suite.

Comment prévoyez-vous votre budget d’été ? Joignez-vous à notre conversation sur Facebook ou Twitter #DépensesEstivales #BienEtreFinancier