Souffrez-vous d’un excès d’abonnements ?

Des plateformes de diffusion en continu (Netflix, Amazon Prime) aux locations de voitures (ZipCar) jusqu’aux rendez-vous médicaux en ligne (Maple), les abonnements sont en grande prolifération. On les aime parce qu’ils offrent de la variété et de la simplicité. Pour un forfait mensuel, vous avez un catalogue de chansons qui se renouvelle sans cesse (Spotify) ou tous les ingrédients dont vous avez besoin pour préparer les repas de la semaine (Goodfood). Mais attention, il y a des inconvénients à considérer. D’un : les abonnements se multiplient rapidement. De deux : c’est très facile d’oublier combien vous en avez. Certes, il existe des applications qui vous aident à faire le suivi de votre budget et de vos dépenses, mais comment en choisir la bonne ? La technologie (et possiblement un autre abonnement) est-elle la réponse à votre excès d’abonnements ?

L’excès d’abonnements continuera de poser un risque pour les consommateurs

À mesure que les consommateurs réalisent de plus en plus d’économies en coupant leur câble, en vivant sans voiture et en échangeant la « propriété » contre l’« usage », les services d’abonnements, qui sont pleins de bon sens, se multiplient. Pourquoi posséder quelque chose quand vous pouvez payer pour l’utiliser ?

En effet, on commence à souligner la montée d’une « économie de l’abonnement », comme en témoigne cet article de LesAffaires.com.

Les entreprises et les consommateurs apprécient tous deux ce type de modèle commercial. Il signifie, pour le consommateur, un accès moins cher et plus personnalisé aux services et au contenu et, pour l’entreprise, un moyen de générer des revenus plus constants ainsi qu’une relation plus durable avec les clients.

Bref, les abonnements vont rester et même croître en popularité. Votre budget est-il prêt ?

Oui, les abonnements sont prélevés directement dans votre compte en banque ou carte de crédit.

En voilà une évidence en ce qui concerne les abonnements. Mais on a quand même intérêt à y songer. La commodité du mode de paiement mène facilement à l’oubli. Vous pouvez oublier quels abonnements vous avez, combien ils coûtent (après qu’une promotion se termine, ils peuvent augmenter dramatiquement, sans avertissement), quand ils sont prélevés dans votre compte (plusieurs possibilités existent en un mois) et pourquoi vous êtes encore abonné (nos centres d’intérêt sont capricieux).

Enfin : si vous n’êtes pas un usager régulier, annulez-le !

Nous avons essayé quelques applications (il y en a beaucoup) pour faire le suivi de votre budget, de vos dépenses et de vos abonnements. En voici quatre que nous vous recommanderons. (Désolé, les meilleures applications sont toutes, pour l’instant, en anglais seulement).

1. Pour tout avoir en un seul endroit
Mint.com est une des applications budgétaires les mieux connues. Il a vu le jour il y a une dizaine d’années et a été acquis par Intuit (Quicken, TurboTax) en 2009. Mint vous permet de faire le suivi de vos dépenses et de vous connecter à tous vos comptes (de banque, de dettes, de placements) en un seul endroit.

Ce qu’on aime : L’aide budgétaire est géniale. L’app fait le compte et catégorise toutes vos transactions, y compris les abonnements, et vous avertit par texte ou par courriel lorsque vous dépassez les limites prévues par votre budget. En plus, il vous fournit votre cote de crédit, un rapport de vos investissements et de votre valeur nette. Vous accédez ainsi à une vue d’ensemble sur votre situation financière.

Ce qu’on n’aime pas : Puisqu’il s’agit d’un outil compréhensif, il vous faut un peu de temps pour vous familiariser avec toutes ses capacités. Avec Mint, ainsi que d’autres plateformes qui ont accès à vos détails bancaires, il y a un risque de fraude. Cela dit, Intuit est une compagnie à laquelle vous pouvez faire confiance. Cet article du Globe and Mail explique qu’il a un passé sans tache en matière de données personnelles.

2. Pour revoir vos habitudes de dépense, de fond en comble
YNAB (« You Need a Budget ») est une application payée, très populaire et très tendance (6,99 $ US par mois). Il connecte à tous vos comptes, comme Mint, mais a pour mission de vous apprendre à mieux penser votre budget (ainsi que chaque dollar que vous dépensez). C’est toute une philosophie du budget exprimée à l’aide de la technologie. YNAB prétend que leurs abonnées épargnent plus de 6 000 $ dans leur première année !

Ce qu’on aime : C’est un très bon système qui vous aide à faire le point sur vos dépenses et à adopter de meilleures habitudes relatives à l’argent. La méthode se concentre sur quatre règles d’une simplicité brillante. La règle qui vous apprend à faire « vieillir votre argent» (aging your money) est particulièrement remarquable : comment régler ses factures avec l’argent que vous avez gagné le mois précédent. YNAB rassemble aussi une communauté de « YNABers » qui se soutiennent. C’est très motivant pour ceux et celles qui ont du mal à trouver le fun dans les budgets.

Ce qu’on n’aime pas : L’application vous demande un certain engagement pour justifier le coût (83,99 $ US par année). Cependant, vous pouvez l’utiliser gratuitement pendant 34 jours (un an si vous êtes étudiant). Encore une fois, avec la connexion à vos comptes en banque, la fraude est toujours un risque. Mais YNAB utilise la même infrastructure en cybersécurité que la CIA, Heroku. Enfin, cette app se concentre uniquement sur les questions budgétaires et n’entre pas dans tous les autres aspects de la gestion financière. Ce n’est donc pas une panacée, malgré ses forces qui sont tout de même indiscutables.

3. Si vous aimez beaucoup les abonnements
Butter est un nouveau service spécialement conçu pour gérer et faire le suivi de vos abonnements (offert par la Banque Royale du Canada). Il connecte également à vos comptes en banque et de crédit (comme Mint et YNAB) pour énumérer tous les services auxquels vous êtes abonné. Il les rassemble en un seul endroit et vous offre des remises d’argent.

Ce qu’on aime : Butter vous offre une remise d’un pour cent sur tous vos abonnements. Quand votre solde dépasse les 25 $, il vous verse un paiement par Interac eTransfert. Si vous avez une carte de crédit avec la Banque Royale du Canada, la remise est de 2 pour cent. L’application couvre une gamme d’abonnements en alimentation, salles de sport, magazines, jeux vidéos.

Ce qu’on n’aime pas : Cela peut prendre beaucoup de temps pour accumuler 25 $ en remise. De plus, le site fonctionne comme une sorte de portail à abonnements qui vous encourage, en fait, à vous abonner à d’autres services pour avoir une meilleure remise. En règle générale, vous devriez être sélectif lorsqu’il s’agit de dépenser pour le loisir, n’est-ce pas ?

4. Pour un budget sain et sauf, en toute simplicité
Wally.me est une application gratuite de finance personnelle qui vous aide à surveiller vos dépenses, revenu et objectifs d’épargne. L’app vous oblige à entrer vos transactions vous-même pour ensuite les présenter et les catégoriser sur une interface qui est à la fois très belle et très conviviale. Puisqu’elle ne connecte pas à tous vos comptes, le risque de fraude est nul.

Ce qu’on aime : Les comparaisons de mois en mois vous permettent de visualiser vos dépenses, y compris vos abonnements, que vous pouvez marquer comme des transactions récurrentes. Vous pouvez également scanner vos reçus pour en faciliter l’entrée.

Ce qu’on n’aime pas : On a préféré les anciennes versions de l’app, plus simples à utiliser. La fonction qui cartographie vos dépenses (disponible sur WallyNext) n’était guère très conviviale ou même nécessaire. Certaines personnes risquent de trouver l’entrée des transactions fastidieuse, mais nous avons aimé cette tâche. Cela vous oblige à évaluer vos habitudes de dépense et à adopter l’esprit du budget.

Choisir la bonne application de budget dépend beaucoup de votre caractère budgétaire et le style de budget auquel vous aspirez. Tout comme les abonnements, vous devez choisir celle qui cadre le mieux avec vos besoins spécifiques – ce qui constitue déjà un avantage sur une feuille Excel. Même si vous êtes déjà bien rompu à l’art du budget, ces applications peuvent libérer beaucoup de temps et vous aider à rester motivé.

Avez-vous essayé des applications de budget que vous recommanderiez ? Partager vos expériences avec nous sur Twitter et Facebook #SolutionsDettes