Peut-on être frugal pour les Fêtes ?

Will Rogers, l’humoriste et acteur américain a fait la remarque suivante : « Trop de gens dépensent de l’argent qu’ils n’ont pas gagné, pour acheter des choses qu’ils ne veulent pas, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas ». L’observation est bonne, surtout quand il s’agit d’évaluer vos dettes de cartes de crédit en cette saison des Fêtes. Soyons clairs : bien des fois, les achats de Noël sont excessifs. Alors y a-t-il du mal à être économe, voire frugal pour les Fêtes ? Aucunement.

Ne soyez pas radin, soyez frugal !

Certaines personnes confondent ce qui est frugal avec ce qui est radin. Loin de nous une telle confusion ! La frugalité va bien au-delà de votre portefeuille. En effet, il existe tout un mouvement qui prône la frugalité comme une issue nécessaire à notre consumérisme, qui apporte des bienfaits financier, spirituel et environnemental.

Le site Budget-Express identifie la frugalité comme le principe de base pour atteindre l’indépendance financière. Enfin, nul besoin d’y voir une connotation négative !

Aussi la frugalité ne veut-elle pas dire rechercher le moindre coût, sans penser au prix qu’en paient vos amis, votre famille ou votre santé mentale. Elle signifie plutôt une philosophie d’en avoir pour votre argent, de dépenser intelligemment, d’être pleinement conscient de quoi, comment et pourquoi vous faites usage de votre argent.

Évitez la pression sociale

Dépenser de l’argent que vous n’avez pas pendant les Fêtes n’est jamais une bonne idée. Mais si la pression sociale vous pousse à l’extravagance, c’est particulièrement troublant. Attacher trop d’importance à ce que pensent les autres vous oblige à ignorer le meilleur cadeau que vous pouvez vous offrir à chaque année : un budget honnête qui vous permet de survivre à la saison sans accumuler de dettes.

Selon plus d’un tiers de Québécois, la saison des Fêtes est « une des périodes les plus stressantes de l’année ». La pression sociale ou la peur de vous sentir jugé ne peut qu’empirer les choses. Ce n’est pas un secret que l’échange de cadeaux peut animer des sentiments de compétition. Achetez-vous des cadeaux pour vos collègues ? Pour les enseignants de vos enfants ? Pour vos voisins qui habitent trois portes à côté ? Cela peut être bien gentil. Mais posez-vous la question : pour qui achetez-vous ces cadeaux ? Si vous deviez offrir le cadeau de façon anonyme, l’achèteriez-vous toujours ?

N’oubliez pas les cartes de Noël : élégantes, sincères, pas du tout chères

Pour, Julie Blais Comeau, conférencière et spécialiste de l’étiquette, les cadeaux sont certes sympas, mais « c’est surtout le petit mot qui l’accompagne » qui compte. C’est « une manière de montrer son appréciation en des termes plus sincères qu’une offrande matérielle ». Nous sommes bien d’accord. En fait, une carte de Noël, avec un message soigneusement écrit à la main, peut facilement se passer de cadeau. C’est même très élégant et ne coûte que quelques dollars.

Rappel : au lieu de penser à ce que font les autres, essayez de faire de votre mieux avec votre budget personnel. Ce n’est pas un concours.

N’ayez pas peur de parler de vos limitations budgétaires

Cela s’entend, le temps des Fêtes est un lourd fardeau financier à porter. Ce n’est pas la générosité qui manque. Nos budgets, hélas, ne sont souvent pas à la hauteur de nos intentions.

Si vous sentez que votre budget ne peut supporter une liste de cadeaux, ni toutes les attentes que les traditions familiales ou amicales vous imposent, parlez-en à vos proches. Ce n’est jamais trop tard pour dire, « Écoutez, mes finances sont serrées ces temps-ci, peut-on se retrouver sans échanger de cadeaux ? » La plupart du temps, pareille proposition est la bienvenue. On peut toujours faire des compromis : des pères Noël secrets, acheter des cadeaux pour les enfants et passer de bons moments avec ses proches devraient suffire.

Faites un don de votre temps

Voulez-vous offrir un cadeau à quelqu’un qui a déjà trop de choses dans sa vie ? Les dons de temps peuvent être une manière originale et abordable pour aider les gens qui vous sont chers. Le temps est précieux : si vous avez un ami qui déménage, qui a besoin d’un babysitter ou qui est tout simplement surchargé ou stressé, écrivez-leur une carte et faites de votre temps un cadeau officiel. Vous pouvez leur préparer un joli repas un soir. Vous pouvez organiser un party avec vos amis. Les idées sont innombrables.

Faites un don de bienfaisance

Une autre idée que nous aimons est de donner à vos amis et à votre famille l’occasion de participer à un acte de bienfaisance. Mais soyez prudent. L’organisme doit correspondre aux valeurs et aux principes du destinataire. Réfléchissez-y. Choisissez un organisme que le destinataire connaît déjà et qu’il tient à cœur. Si vous êtes capable de toucher le sentiment d’humanité de vos proches, c’est une très belle chose.

Avez-vous envie d’entendre d’autres conseils sur la frugalité ? Nous en parlons souvent. Trouvez-nous sur Facebook et Twitter pour plus de #SolutionsDettes